Erreurs à ne pas faire avec une peinture de salle de bains

Ne commettez pas d’erreurs avec votre peinture de salle de bains !

 

Vous refaites votre salle de bains et vous souhaitez en profiter pour en refaire la peinture? .Vous voulez créer une nouvelle décoration qui collera parfaitement à l’atmosphère que vous avez envie de créer. La variété de peinture présente sur le marché le permet. Mais pour vous mettre à l’abri des mauvaises surprises, voici les trois erreurs qu’il ne faut pas commettre.

Peindre sur des murs humides

Avoir des murs secs et sains est la condition indispensable pour que la peinture puisse bien accrocher. Si vos murs présentent des traces de moisissures ou pire de salpêtre, il faut commencer par vous en débarrasser pour pouvoir peindre ensuite dessus. Cette humidité révèle la présence de fuites ou d’infiltrations d’eau, des remontées capillaires ou encore atteste que votre aération n’est pas suffisante. Il vous faut faire appel à un professionnel qui effectuera le traitement nécessaire pour que l’humidité s’évapore des murs.

Si vous peignez sur des murs humides, la peinture n’adhérera pas correctement sur la surface et peut s’écailler ou cloquer. Et le fait de passer une couche supplémentaire ne fera que masquer les dégâts sur un certain temps.

Prendre une peinture premier prix

Le prix d’une peinture acrylique est très variable. Si le prix est un facteur important, il ne doit pas être le seul à être pris en compte. En effet, vous devez veiller à ce que votre peinture ait un bon pouvoir de recouvrement. Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir multiplier les couches, ce qui fait que vous aurez besoin d’acheter plus de peinture et donc vous coûtera plus cher.

De plus, une peinture de qualité présente une bonne résistance à l’humidité, aux variations de température et aux diverses projections qui peuvent toucher les murs. Opter pour une peinture de qualité c’est choisir une peinture qui tiendra dans le temps.

Choisir une peinture polluante

Les peintures glycéro sont aujourd’hui interdites sur le marché car elles ont trop d’émanations toxiques. Les peintures acryliques contiennent peu de solvant. Elles sèchent rapidement par l’évaporation de l’eau ce qui fait qu’elles polluent peu. Mais, pour une penture qui ne pollue pas, il faut choisir une peinture bio. Ce type de peinture ne contient ni métaux lourds ni composés organiques volatils.

Par ailleurs, toujours dans l’optique de ne pas polluer, pensez à essuyer votre pinceau ou rouleau dans un chiffon avant de le rincer abondamment avec de l’eau. Cela fera moins de produits toxiques dans vos canalisations !